Raconte-moi ce baiser - Denis RIVET
00:00 / 00:00
L'été n'aura pas supporté notre amou - Denis RIVET
00:00 / 00:00
Dans les rues que je monte - Denis RIVET
00:00 / 00:00
Pardon - Denis RIVET
00:00 / 00:00

Artiste Inouï du Printemps de Bourges 2013, Denis Rivet enchaîne depuis les concerts dont des premières parties aux côtés d’artistes importants comme Olivia Ruiz, Thomas Fersen, Mathieu Boogaerts et Bertrand Belin.

Sélectionné pour le Festival Fédéchansons 2015 et pour le Mégaphone Tour 2015-2016, il sort en janvier dernier son deuxième album Tout est triste, rien n’est grave. Arrangés et enregistrés le plus souvent en condition live avec les deux musiciens qui l’accompagnent en concert, les douze titres de l’album (dont un duo avec Philippe Prohom) trouvent ici leur point d’équilibre entre l’énergie qui s’en dégage et l’importance accordée aux textes.

L’ironie des choses, les soirs d’été qui s’étirent, les histoires d’amour qui se cherchent, se trouvent et se perdent, sont autant de thèmes traversés par les nouvelles chansons de Denis Rivet.

L’air de rien, son écriture continue d’avancer par petites touches, comme par impressions. Elle suggère davantage qu’elle n’impose, laissant ouverte la porte de notre imaginaire.

 

ILS EN PARLENT DEJA

Douze nouvelles chansons, dans la lignée d’un Dominique A, d’un Florent Marchet ou d’un Albin de la Simone, mais avec une personnalité entière, singulière et tranchée, aisément identifiable.                                   Longueur d’Ondes - Automne 2014

Des ballades pop rock épurées. Ses errances sont un peu les nôtres : il a les mots justes pour parler de nos questionnements.                   Francofans - oct/nov 2014

C’est rare qu’un disque soit tout entier si intime, d’où rien ne tout fuir, où tout est palpable. Les attitudes, les faux-semblants si vite démasqués, les pudeurs, les ardeurs…Intéressant, passionnant, en fait.          Nos enchanteurs – janvier 2015